08 ▶ Petite dose dominicale !

Il vient de partir…
Mais nul doute, enfin, j’espère, qu’il reviendra se faire plaisir, autant de fois qu’il le souhaite et quand il veut…
Telle est la mission du bâtard !
Au départ, il devait venir se soulager à 18h, et ce midi, il me demande vers quelle heure, je serai dispo…
Je lui dis donc qu’à 15h, pas de problème pour qu’il vienne se décharger quelque peu les couilles…
Et vu sa queue, je m’en voudrais de lui refuser l’entrée de ma chatte…

Lire la suite “08 ▶ Petite dose dominicale !”

07 ▶ Bâtard en rut… Bite bien dure !

Ca vous dit une petite vidéo ?
Car le bâtard ne se connait que trop bien !
Il sait que lorsqu’il mouille de la bite et du cul, à la simple vision, d’un mec, en bas de jogging qui laisse deviner une queue et des couilles de taureau…
Il sait que lorsqu’il commence à bander doucement, en s’imaginant à quatre pattes, devant ce même mec, pour lui baisser son survet afin de le sucer en gorge profonde…

Cela veut tout simplement dire que…

LA BITE DU BATARD VOUDRAIT CRACHER SA SAUCE !!!

Lire la suite “07 ▶ Bâtard en rut… Bite bien dure !”

06 ▶ Bâtard plutôt BM !

Je n’ai pas à me plaindre à ce niveau là, je pense être plutôt BM…
En tout cas, je kiffe ma queue avec son gros gland, et ce ne sont pas les chiennes que j’ai eu le plaisir de remplir qui diront le contraire !!

C’est clair que neuf fois sur 10, je préfère qu’on me grimpe, qu’on fasse des va et vient dans mon cul pour que je vous entende jouir, au moment où vous me remplissez la chatte !
Mais, il m’arrive aussi d’être en rut, et d’avoir la furieuse envie de monter une bonne chienne docile pour me vider les couilles devenues trop pleines.

Lire la suite “06 ▶ Bâtard plutôt BM !”

05 ▶ Cul de lope !

Il était temps…
Très clairement, là où à Montpellier, mon cul de lope était quasiment toujours à découvert chez l’un ou l’autre, à me faire démonter par l’un, par l’autre, là où j’étais le plus souvent à quatre pattes, le cul tendu et bien ouvert pratiquement 4 jours sur 7…
Changement de régime en arrivant ici, avec seulement un seul plan avec un seul mec, qui s’est en plus mal terminé, m’ayant refilé, au final, une gonorrhée. Confinement aidant, je voulais, ce week end, mettre un terme à cette abstinence, en me trouvant un mec, ou une touze sur GrindR.
J’étais chaud, et excité comme rarement par l’idée de me faire ouvrir la rondelle par une ou plusieurs queues, j’en mouillais du cul rien qu’en l’imaginant.

Après quelques heures de dialogues stériles, j’ai enfin pu avoir une première occasion de m’amuser.
Mec mignon, maghrébin de 35 ans, actif, et tous les deux excités par l’envoi de nos photos, j’ai fini par aller chez lui vers les 2-3 heures du matin…

Lire la suite “05 ▶ Cul de lope !”

04 ▶ Chaleur, hormones et libido

Tous les étés, j’ai des montées de chaleur, et de fortes érections…Rien qu’en m’imaginant à dispo dans une cave, ou un WC public.
A dispo, pour y attendre, boxer baissé au genou, ou à quatre pattes, la croupe levée, le trou déjà bien humide d’excitation, le prochain mâle en rut qui, dans un grand râle animal de plaisir, se videra les couilles pour me féconder…

D’ailleurs, c’est un sacré avantage de mouiller du cul autant, car si le, ou les mâles, s’occupent bien de leur chienne, pendant 30-45 minutes, tout d’abord, en la rasant intégral (Une femelle doit être imberbe), en lui caressant sa queue en érection, de bout en bout jusqu’à buter sur son gros gland sensible, à lui donner quelques claques pour lui faire rougir ses fesses de lope, à lui ouvrir le cul en le godant, ou en utilisant un spéculum (Pourquoi pas !)….

Pour débuter, les mâles doivent faire mouiller du cul leur chienne en chaleur !

Pensez au DOGGY TAIL, le plus gros possible, ainsi la chatte de votre chienne restera bien dilatée pour être fécondée par vos invités !
Pensez au DOGGY TAIL, le plus gros possible, ainsi la chatte de votre chienne restera bien dilatée pour être fécondée par vos invités !

Bref, au fur et à mesure que vous l’exciterez, votre chienne va se mettre, peut être à gémir, et si elle bande encore, il se peut qu’elle jouisse , et finisse par lâcher son jus, qu’elle essaiera, ou qu’on récupérera pour lui, afin qu’il s’autoféconde (Comme il le fait tout seul, quand il n’a pas de mâle sous la main pour la féconder)…

En excitant bien votre chienne, elle finira par mouiller du cul naturellement et assez abondamment, pour que tous les calibres de bites aux alentours puissent y renter et sortir, sans résistance et… sans nul besoin de gel..

Également, entre deux passages de queues, n’hésitez pas à lui mettre un plug DOGGY TAIL très large, afin que sa rondelle ne se rétracte pas et reste bien ouverte encore quelques heures, surtout si vous attendez encore du monde.

Lire la suite “04 ▶ Chaleur, hormones et libido”